"Parce que la Personne Handicapée Mentale est un citoyen à part entière, nous voulons que soient respectés ses droits à la Vie; à l’éducation et à la formation; au travail et à l’emploi; au logement; aux loisirs, au sport et à la culture; à l’information; à la santé; à des ressources décentes"

" Extrait de la Charte pour la dignité des Personnes Handicapées Mentales "

 

  L’union départementale a pour but, dans les limites de son département :

 -      d’unir et de promouvoir les associations de parents de personnes handicapées mentales déjà existantes et celles qui viendraient à se former, en vue de coordonner leur action et de leur venir en aide pour la réalisation de leurs projets associatifs et gestionnaires ;

-      de poursuivre en collaboration avec les associations et dans le cadre des orientations du mouvement parental, l’étude et la défense des intérêts moraux et matériels des personnes en situation de handicap mental et de leurs familles ;

-      de promouvoir et de soutenir par tous moyens appropriés sur le plan départemental, les réalisations d’intérêt commun et les innovations associatives ;

-      d’assurer en tant que tête de réseau des associations adhérentes auprès des pouvoirs publics et des divers organismes départementaux, et dans une logique de partenariat, la représentation des associations de parents et amis de personnes en situation de handicap mental de Moselle, au sein d’instances de travail et de décision en vue de favoriser le plein épanouissement de ces personnes et leur insertion ;

-      d’apporter aux associations, l’information, l’assistance et le conseil qui leur sont nécessaires ;

-      de favoriser le développement des relations inter associatives permettant le travail en réseau et l’enrichissement mutuel par la coopération transversale.

Elle s’interdit de poursuivre un but contraire aux lois pénales réprimant les crimes et les délits, de même qu’un but portant atteinte à l’intégrité du territoire et à la forme républicaine du gouvernement.